Comment choisir ses roues de longboard?

Généralement, les roues de longboard sont fabriqués en uréthane, d’un noyau dur en composite qui reçoit les 2 roulements et d’une entretoise. Le choix des roues est d’une importance particulière, voici les principaux critères :

La forme des roues de longboard


Vous avez le choix entre la roue avec lèvres et celle sans lèvres. Si vous optez pour les roues avec lèvres, vous disposerez d’une accroche maximale, qui est très intéressante pour la descente et le carving. Elles vous permettent de réaliser des courbes tout en finesse et en précision, tout en gardant votre vitesse. Avec des roues sans lèvres, vous pouvez augmenter la fluidité dans les slides. Elles vous aident à faire décrocher facilement votre longskate pour déclencher un slide. Pour les roues aux lèvres, nous vous conseillons de choisir celles rondes, qui sont plus performantes, et vont vous permettre de rentrer et de contrôler les slides avec aisance.

La taille des roues de longboard

Généralement, une roue de petite taille accélère plus qu’une roue au diamètre plus important. Toutefois, cette dernière a une meilleure vitesse de pointe et est de plus en plus stable. Pour la descente et le Freeride, il est préférable d’opter pour une roue de 70 mm. En ce qui concerne le Cruising, la Balade et le Carving, l’idéal est d’avoir des roues de 80 mm, voire plus, afin de conserver au maximum la vitesse générée par la poussée. Les roues au diamètre entre 60 et 70 mm sont préférables pour la pratique en ville et le Street, car elles permettent plus de maniabilité. Pour la largeur (Contact patch), il est conseillé d’avoir une roue de plus en plus large, et ce, pour avoir une accroche et une tenue importante. En plus, elles offrent plus de résistance en slide. Pour s’initier à cette pratique, il est donc préférable de commencer avec des roues plus fines. Pour avoir une roue bien équilibrée pour le slide et le freeride, il faut privilégier un contact patch d’environ 40 mm.

Le placement du core

Pour ceux qui l’ignorent, le core est l’endroit où nous plaçons les roulements dans la roue. Nous faisons la différence entre trois positions, qui sont ; le Centerset (les roulements sont au centre), l’Offset (les roulements sont légèrement excentrés) et le Sideset (les roulements placés sur le côté de la roue). Il faut savoir que le choix du placement des roues change le comportement d’une roue en slide. Pour la pratique du freeride, nous recommandons les roues Centerset. Cette position vous offre l’avantage d’être plus prévisibles en entrée et sortie de slide. C’est la position la plus idéale pour les riders débutants en freeride.

Choisir la bonne dureté (duro)

Certes, les roues dures slident très facilement, mais leur contrôle est limité. Il est conseillé de les éviter. Généralement, plus lourd est le rider plus dures doivent être les roues. Si vous avez des riders qui pèsent moins de 60 kilos, vous pouvez choisir des roues dont le duro se situe entre 78 et 83 a. Pour les riders qui pèsent entre 60 et 80 kilos, il est préférable d’opter pour un duro entre 81 et 84a. Si vous avez un rider qui pèse plus de 80 kilos, vous devez opter pour des roues avec un duro entre 82 et 86a.

Des roues adaptées à chaque discipline

Pour le Freeride, il est préférable de choisir des roues au diamètre entre 65 et 70 mm, avec un contact patch vers les 50 mm, des lèvres arrondies, et un duro assez élevé. Si vous pratiquez le Downhill, il faut avoir des roues avec des lèvres aiguisées pour plus d’accroche, un diamètre supérieur à 70 mm pour avoir une vitesse maximale, avec un contact patch supérieur à 54 mm. En ce qui concerne la dureté des roues, vous pouvez choisir un duro de 80a. Même si ce n’est pas un élément très important dans le domine du dancing, il faut bien choisir des roues qui vous donnent plus de confort. Généralement, il est préférable d’opter pour des roues molles d’un duro de 78a, avec un diamètre entre 65 et 70 mm. Pour le Cruising, il faut prendre des roues bien molles, d’un duro de 78a, avec un diamètre de plus de 70 mm et des lèvres aiguisées. Pour le contact patch, choisissez pour une roue assez large, qui vous permet de carver et prendre des virages en toute simplicité. Pour le Slalom, les roues doivent avoir un diamètre moyen, un contact patch large et des lèvres aiguisées pour l’accroche. Pour cette pratique, il est vivement conseillé d’avoir des roues avant plus dures (entre 83 et 86a) que les roues arrières (entre 78 et 83a). Si vous pratiquez le Long Distance Pumping, il faut choisir des roues plus grosses, avec un contact patch important, des lèvres aiguisées et un duro faible.