Quel type de ski choisir ?

On ne choisit pas une paire uniquement pour son esthétique. Non, il y a toute une batterie de paramètres à prendre en compte. Il faut en premier lieu définir votre pratique de ski avant de vous orienter vers une gamme de ski. Il vous faudra aussi prendre en compte les critères de morphologies. En attendant voici les incontournables paramètres à prendre en compte.

Selon votre pratique du ski, vos envies et votre niveau

Pour choisir ses skis, il faut savoir en premier temps sur quelle gamme vous devez vous orienter. C’est-à-dire, quelle pratique du ski vous pratiquez ? Quel niveau avez-vous ? Voici une liste de pratiques et du type de ski associé :

Un ski pour débutant: c’est un ski de piste standard, relativement souple. Il ne faut pas le choisir trop grand ce qui va vous mettre en confiance pour vos premières sensations sur la neige. Le fait de les prendre court les rends plus maniable. Relativement taillés, le patin (endroit ou l’on fixe le pied) sera plus fin, Dans le but de faciliter le passage « quart à quart».

Un ski de niveau intermédiaire : La rigidité sera légèrement augmentée ainsi que la longueur, ils demandent un peu plus de technicité mais ils sont aussi plus polyvalent.

Les ski de performance, ils doivent être toniques et demander un minimum de puissance musculaire. La longueur augmente aussi. Le bout de cette gamme de ski est généralement assez pointu.

Le ski cross ou 4×4, ils sont plus large que des skis de pistes au niveau des patins (la courbure reste présente), cela donne plus de portance quand on glisse sur de la poudreuse et facilite le hors-piste. Au niveau de la spatule (l’avant courbé du ski) elle sera plus souple pour amortir les secousses d’un terrain hors piste accidenté et chaotique. On peux très bien alterner piste et hors-piste avec ce modèle.

Le ski hors piste, la largeur du patin est quasiment la même que sur le reste du ski, pour pouvoir vraiment bien glisser sur la poudreuse non damnée en hors piste.

Le ski de randonné, les randonneurs se définissent avec l’objectif d’atteindre le sommet de la montagne sans l’aide de moyens mécaniques. Le poids de tout leur matériel et donc des skis doit être le plus léger possible pour faciliter la progression. La largeur du patin est généralement entre 80 et 90 mm (par soucis de poids), la longueur est aussi plus petite encore pour le poids mais aussi pour la maniabilité en hors-piste sur un terrain parfois chaotique.

La gamme de free style

Voici 3 gammes de ski spécialisés dans le « free style » et la réalisation de figures dans un parc aménagé ou même pour les puristes dans la poudreuse du hors-piste.

La gamme « pur-park pipes », ils sont fins, les lignes de côtes (largeur générale du ski) sont moins exagérées que des skis de piste. On a une spatule à l’avant et à l’arrière pour pouvoir « rider » dans les 2 sens. Ces skis vont très bien accrocher dans les « pipes ».

La gamme « twin type back country », on élargit les lignes de côtes pour plus de portance en poudreuse, ils très polyvalents (sur piste, hors piste, voir même dans le « park »). Mais leur spécialité reste la réalisation de figures non pas dans un park mais en hors piste.

La gamme « twin type powder », uniquement en hors pistes, on perd la polyvalence sur les pistes pour exceller sur la réalisation de figures en hors piste. Ce ski posé à plat est légèrement courbé afin d’obtenir un effet d’expulsion de poudreuse.

Selon votre morphologie

Quelle taille de ski choisir ? Larges ou étroits ? Pour vous aider à choisir vos skis, Voici les 3 critères principaux propre à votre morphologie à prendre en compte au moment de vous équiper.

La taille du ski,
On parle de la longueur du ski, elle dépend de votre taille et de votre pratique. Plus les skis sont courts, plus ils sont maniables. – Pour de la piste, choisissez une taille inférieure à la vôtre (entre -5 cm et -15 cm).
– Pour une pratique tout terrain «4×4» et/ou en « freestyle », enlevez 10 cm de votre taille.
– Pour une pratique de «Free ride », choisissez une pair entre -5 cm et +10 cm de votre taille.
Les amplitudes de tailles décrites sont relatifs mais conseillées, testez des modèles de différentes tailles pour trouver celle où vous vous sentez le plus à l’aise.