Comment fabriquer son Longboard?

Salut les descendeurs ! Dans un article précédent, je vous ai guidé sur le choix d’un longboard, sur les différentes caractéristiques qu’il faut prendre en compte, et sur les différentes façons de se renseigner pour parvenir à choisir la planche qui vous correspond le mieux ! Cependant, peut-être que certains d’entre vous sont plus partisans du Do It Yourself et ont envie de mettre la main à la patte pour créer LA planche de leur rêve. Ou peut-être encore que certains ont un budget serré mais beaucoup de ressources ! Cet article est pour vous !

Bien débuter : préparer le matériel

Un travail efficace passe par une bonne organisation ! Alors commençons par faire la liste du matériel nécessaire à notre fabrication :

  • Pour un longboard à budget serré : du contreplaqué.
  • Pour un longboard personnalisé sans concession : du bois.

Il est bien sûr possible d’utiliser différentes sortes de bois ! Il va de soi qu’il faut choisir un bois solide, et l’acheter de préférence en scierie. Pour la dimension de vos planches, environ 25 centimètres de largeur, 102 centimètres de longueur et entre 5 et une dizaine de millimètres d’épaisseur sont des caractéristiques convenables ! Le nombre de planches est variable en fonction de la souplesse que vous voulez donner au longboard ! Voici le reste du matériel nécessaire :

  • De la colle à bois pour assembler les planches.
  • Des essieux.
  • Des vis, quatre par essieu.
  • Roues et roulements.
  • Un tissu.
  • De la résine de fibre de verre.
  • Du durcisseur.
  • Une bande antidérapante.

Pour les outils, il vous faut :

  • Une perceuse
  • Des poids
  • Une scie sauteuse
  • Un papier et un crayon !

Mettre la main à la patte : réaliser la base du longboard

Votre matériel est bien rangé, vous êtes motivé, c’est parti ! On passe à la conception du longboard à proprement parler. Première chose : collez vos planches grâce à la colle à bois. Pour éviter que des bulles d’air ne ruinent votre travail, vous pouvez utiliser un grattoir à peinture pour bien étaler la colle sur toute la surface des planches. Vos planches sont collées, maintenant, prenez votre papier, votre crayon et dessinez la forme de votre futur longboard. Vous pouvez vous inspirer d’autres planches, ou faire dans l’original, mais pensez à l’équilibre et à l’utilisation que vous souhaitez faire ! Vous devez avoir une planche symétrique. Pour donner une forme courbe à la planche, disposez des poids de chaque côté. En cas de besoin, vous pouvez utiliser des vis ou agrafes pour maintenir la courbe.

Découper la planche : la naissance de votre longboard !

Vous avez la base de votre planche de longboard, vous avez un dessin du résultat souhaité, l’étape suivante est très logique : vous allez reporter votre dessin sur la planche, puis à l’aide de la scie sauteuse vous allez découper ! Ensuite, poncez votre planche, elle doit être bien lisse. Une fois cela fait, mélangez la résine et le durcisseur en respectant les doses indiquées sur les produits, et appliquez le mélange sur votre planche en vous aidant du tissu. Il faut que vous ayez un geste assez rapide, car le mélange durcira au bout d’environ 15 minutes. Une fois le mélange appliqué, laissez votre planche de côté quelques heures !

Mettre son grain de sel : décorer le longboard

Votre longboard a fait sa première sieste ! Maintenant, il va falloir poncer une dernière fois votre planche avant de passer à la décoration. Et autant dire que sur ce point, la seule limite est votre imagination ! Exprimez votre personnalité, vous pouvez utiliser de la peinture en bombe, de la peinture acrylique, des marqueurs indélébiles, de la teinture ! C’est à vous de choisir ce qui vous inspire ! Faites-vous plaisir ! Une fois que vous avez fini de personnaliser votre planche, appliquez une bande antidérapante sur le côté non décoré.

Rouler vers de nouveaux horizons : fixer les roues

C’est bien d’avoir une superbe planche personnalisée, mais c’est quand même un peu mieux si on peut rouler avec ! Prenez les roulements et les roues. Il faut que vous fassiez glisser les roulements dans les roues. Vous n’avez pas besoin d’outil, les roues sont conçues pour que les roulements ne s’enfoncent pas trop loin : poussez les roulements jusqu’à ce que vous ne puissiez plus le faire. Ensuite, fixez les roues aux essieux en les faisant glisser de chaque côté, puis serrez avec les écrous. Puis, grâce à votre perceuse, formez les trous qui permettront de fixer les essieux. Percez bien droit, sinon le longboard sera instable et l’usage désagréable. Enfin, fixez les essieux à la planche ! Votre longboard est fini ! Il faut quand même procéder au test, vérifiez qu’il supporte votre poids et qu’il est stable : si c’est le cas, vous avez réussi votre fabrication !

Persévérer et penser à sa sécurité

Voilà ! Pour beaucoup d’entre vous, il s’agit peut-être de la première fois que vous fabriquez votre propre longboard ! Il y a de quoi avoir un peu de fierté tout de même ! Cependant, il peut arriver que la première fabrication ne soit pas parfaite. Si votre longboard casse, ou s’il semble défectueux, ne cédez pas à la panique ! Il faut persévérer, ne pas hésiter à construire plusieurs planches jusqu’à bien maîtriser tout le processus ! Vous venez peut-être de vous lancer dans une grande carrière créative, qui sait ! Attention, comme avec les longboards vendus dans le commerce, il faut être prudent en utilisant votre planche ! D’autant plus quand vous effectuez les premiers tests. Donc pensez à porter une tenue adéquate : casque, genouillères, protège-poignets et gants de glissade si vous êtes du genre acrobate. Maintenant, vous n’avez plus qu’à ranger votre matériel et rouler ! Prenez votre longboard et allez fièrement glisser où vous le voulez ! Vous constaterez rapidement que les sensations sont encore plus grisantes quand on a conçu soi-même sa planche ! Je vous dis bonne chance et bons rides !