Comment farter mes ski

A quoi sert le fartage

Eh bien c’est tout simplement ce qui va vous permettre de glisser correctement et de protéger la semelle de vos skis. Le but est de déposer une couche (fine si possible) de fart On peut considérer qu’il existe deux types de fats, celui de glisse et celui de retenu. Et comment fonctionne le fartage ? La glisse sera assurée par la couche d’eau qui va se crée entre la semelle et le ski. Sans le fart de la glace se formerait sous la semelle et la glisse serait beaucoup moins fluide.

Le fartage à chaud

On trouve beaucoup de méthodes pour farter ses ski. Il existe des le fartage à froid, à chaud ou encore l’utilisation de produits tout fait coûtant la bagatelle de 100 euros pour seulement quelques grammes.
Je vais vous présente ici une méthode efficace, simple et à faible coût pour farter vos skis.

Ce que vous aller avoir besoin

Une table,
Un étau à ski, (environ 60 euros) Un étau est idéal pour bien maintenir le ski.
Une pair de gants thermiques, (environ 12 euros) pour se protéger les mains et ne pas se brûler.
Un chiffon, (2-3 euros) idéalement en micro fibre. Ne pas utiliser quelque chose d’abrasif pour protéger la semelle des rayures.
Un défarteur, (environ 13 euros) souvent du solvant qui se présente sous la forme de spray. On asperge la semelle de ce produit pour la débarrasser de l’ancien fart et la rendre propre.
Un fer à farter réglable, (environ 40 euros) on doit pouvoir régler la température selon le fart utilisé.
Un pain de fart, (de 10 à 100 euros) chaque fart a une température propre de fusion (Celle-ci est indiqué sur l’emballage, exemple 90 degré).
Une brosse mixe cuivre et nylon, (environ 15 euros) Vous pouvez aussi opter pour une brosse de chaque type. Elle doit être spécifique aux opérations de fartage, ne prenez pas des brosses de mêmes matières qui ne seraient pas dédiées aux opérations de fartages.
Un racloir, (environ 5 euros) pour enlever tout le fart que l’on va mettre. Le racloir doit être en plexiglas pour ne pas rayer votre semelle.

Conseil

– Faites votre fartage sur une planche de travail à votre hauteur (environ 90cm).
– Faites votre entretien dans une pièce spacieuse pour ne pas abîmer votre ski en le cognant contre les murs (et ne pas abîmer les murs au passage aussi).
– Faites votre entretien dans un endroit très ventilé (ou en extérieur) car les vapeurs de farts à forte concentration peuvent être toxiques ainsi que le solvant en spray. Idéalement portez un masque.

Le fartage à chaud – Procédure

1- Bloquez le ski, avec un étau à ski sans que les mâchoires de l’étau ne touchent la semelle.

2- Nettoyez la semelle avec le défarteur, l’appliquer brièvement sur toute la semelle et laisser le agir un petit moment (1 minute suffit).

3- Frottez avec un chiffon doux la semelle, pour avoir une bonne base et une semelle bien propre.

4- préchauffez le fer à la bonne température, la température est indiquée sur l’emballage de votre pain de farte.

5- Appliquez le pain de fart sur le fer chaud, mettez bien vos gants pour éviter la brûlure.

6- Faites tomber les gouttes du pain de fer sur toute la longueur du ski, pas la peine d’en mettre de trop sinon le fart dégouline de la semelle et par la suite, il faudra le racler.

7- Repassez la semelle avec le fer pour étaler le farte, le but est de créer une natte sur toute la surface de glisse de semelle. De petits mouvements souples et circulaires sont parfaits.

8- Faites pénétrer le farte en repassant d’une seule traite sur toute la semelle, bien appuyer le coin du fer afin de bien pénétrer en profondeur.

9- Laissez reposer (de 3 heures à 8 heures selon votre modèle de ski). Répétez toute la 1èr phase sur votre 2ème ski. Entreposez vos ski, idéalement dans un endroit à température ambiante (18 – 20 degré).

2ème phase, le raclage

10- Raclez la semelle à l’aide du racloir. Faites le bien dans le sens de la glisse, le racloir possède un petit pointeau sur un coin. C’est sur cette arête qui faut appuyer, le pointeau sert à évacuer le farte, il permet aussi de bien racler sur le quart de la semelle. N’hésitez pas à bien appuyer sur la semelle toujours dans le sens de la glisse, de petits mouvements sont idéales.

11- Brossez la semelle avec la brosse cuivre, toujours dans le sens de la glisse faite une dizaine de passes, afin d’enlever les résidus de farte.

12- Brossez la semelle avec la brosse nylon, toujours dans le sens de la glisse faite une dizaine de passes, pour la finition du fartage.

La fréquence d’entretien

Le fartage optimal est valable pour environ 8h de glisse, soit environ 2-3 jours de ski. Lorsque la saison est terminée, pour l’hivernage des ski, effectuez votre fartage juste avant de les entreposer jusqu’à l’hiver prochain. De cette façon, la semelle sera nourrie et protégée tous l’été. La durée de vie sera aussi prolongée avec un bon entretien.

Le coût de l’entretien : Il vous faudra investir environ 160 euros pour être autonome dans le fartage.
Il vous faudra acheter du fart chaque année (chaque saison). Les produits à renouveler occasionnellement (2-3 ans) sont le défarteur et les chiffons.

Le produit le plus onéreux et le plus important est le fart. C’est aussi ce qui part le plus vite. On distingue 2 catégories de pain de fart, avec ou sans fluor. Les sans fluor sont moins chères (de 10 à 20 euros) et à moins que vous soyez un pro qui pratique énormément ils feront parfaitement l’affaire. Les farts à fluor montent très vite en prix (de 40 à 100 euros).